0,00 TTC
0

Polisher une voiture à la main : bonne ou mauvaise idée ?

Pourquoi polisher une voiture a la main quand des machines de lustrage existent ? Polisher une voiture est une coupe microscopique du vernis de carrosserie. C'est irrémédiable, ce qui est enlevé ne peut pas être remis. Polir avec une polisseuse en étant néophyte présente des risques pour la voiture. La polisseuse va vite : mal utilisée, elle peut enlever trop de vernis et de peinture. Le polissage à la main et évite d'attaquer trop fort le vernis et la peinture. Encore faut-il connaitre la dureté du vernis, et procéder par phases.

Comment connaitre la dureté du vernis ?

Avant d'utiliser un polish voiture, connaitre la dureté du vernis auto est indispensable. Cela permet d'adapter son travail. Comment savoir si le vernis de la voiture est dur ou tendre ?
  • Vernis dur ou dense : toutes les voitures allemandes.
  • Vernis tendre : les voitures japonaises, coréennes, mais aussi Alfa Roméo, Ferrari.
  • Vernis intermédiaire : voitures françaises, américaines, anglaises.
Le vernis auto dur sera plus difficile à corriger (en cas de rayure profonde), mais simple à affiner. C'est l'inverse pour les vernis tendres ou intermédiaires.

Le capot, une porte, puis l'autre : pourquoi travailler en plusieurs fois ?

Certaines marques proposent leur polish à la main spécifique. En général, tous les produits polish sont compatibles main et machine. La méthode de polissage à la main est la suivante :
  • Partir sur un polish compound (hard ou medium) pour les premières passes, puis un polish de finition (non abrasif).
  • Utiliser des pads manuels en mousse.
  • Travailler par petits cercles circulaires qui se chevauchent.
  • Délimiter des zones de 50 x 50 cm.
  • Travailler de haut en bas et de gauche à droite.
Pour éviter de s'épuiser sur la voiture, faire un jour le capot, l'autre jour une porte. Le résultat et la finition seront meilleurs.

Quelles questions doit-on se poser avant de polisher ?

Vous n’avez pas le temps ?
Nano carapace s’occupe de tout !